Le CPEQ réagit à la création du Conseil de gestion du Fonds vert

5 fév 2016

Montréal, 5 février 2016 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, annonçait aujourd’hui la création du Conseil de gestion du Fonds vert. Le Conseil patronal de l’environnement du Québec (CPEQ) accueille cette annonce favorablement et salue la décision du ministre Heurtel.

La présidente du CPEQ, Mme Hélène Lauzon, déclare : « Nous nous réjouissons de la mise sur pied d’une telle instance de gouvernance. Nous avons toujours affirmé que chaque dollar du Fonds vert devait être investi dans les projets présentant le plus grand potentiel en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Nous sommes heureux d’apprendre que le Conseil de gestion du Fonds vert sera le gardien de ce principe et veillera au suivi des revenus et dépenses du Fonds. »

Cette nouvelle organisation ajoutera de la rigueur et de la transparence dans le financement des mesures du Fonds vert. À cet égard, le CPEQ offre sa collaboration au ministre Heurtel et au Conseil de gestion du Fonds vert, afin de leur suggérer des projets de réduction des GES.

 

Créé en 1992 par des représentants des grands secteurs industriels et d’affaires du Québec, le Conseil patronal de l’environnement du Québec (CPEQ) a pour mission de représenter les intérêts de ses membres en matière d’environnement et de développement durable. Le CPEQ regroupe plus de 200 entreprises et 20 associations parmi les plus importantes au Québec qui génèrent plus de 280 000 emplois directs et affichent des revenus combinés de plus de 45 milliards.

Pour plus d’information : Hélène Lauzon, Présidente du CPEQ

Téléphone : 514-393-1122

30