Déclaration du CPEQ sur la responsabilité sociale des entreprises

Vers une croissance responsable et durable des entreprises québécoises

Préambule

À titre d’organisation, le Conseil Patronal de l’Environnement du Québec (CPEQ) reconnaît que l’intégration d’une démarche de responsabilité sociale en entreprise (RSE) contribue à la performance à long terme et à une compétitivité accrue des entreprises.

Introduction

Le CPEQ souhaite être la voix, le catalyseur et le forum par lequel les entreprises d'ici agissent, innovent, partagent les meilleures pratiques et contribuent à la mise en œuvre du développement durable dans leurs activités. L'intégration de la responsabilité sociale dans les meilleures pratiques de l'entreprise est dans l'intérêt du monde des affaires et de la communauté dans son ensemble. Plusieurs entreprises, y compris les PME, s'engagent déjà dans cette voie de façon exemplaire et transparente. Ainsi, l’objectif de la présente déclaration consiste à promouvoir l’adoption d’une démarche RSE auprès des membres du CPEQ.

Principes généraux

  • La RSE se définit comme la responsabilité d'une organisation face aux impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l'environnement. Cette responsabilité se traduit par un comportement éthique et transparent qui :
    • Contribue à la performance et la compétitivité à long terme de l’organisation, au développement durable, agit de manière socialement responsable dans son ensemble ;
    • Privilégie une stratégie d’affaires respectueuse de l’environnement et un mode de développement économique durable à faible empreinte en carbone ;
    • Mise sur l’établissement d’un dialogue constructif avec les parties prenantes internes et externes et tient compte de leurs attentes ;
    • Vise à travailler sur les enjeux les plus significatifs des activités de l’entreprise dans une perspective de cycle de vie ;
    • Respecte les lois en vigueur tout en étant en cohérence avec les normes et les traités internationaux afférents.
  • Pour se concrétiser, la RSE doit être intégrée à la stratégie d’affaires de l’entreprise et être mise en pratique dans ses opérations quotidiennes d’affaires. Les actions concertées d’entreprises d’un même secteur et au sein de secteurs divers contribuent à :
    1. L’amélioration / le rehaussement des pratiques d’opération;
    2. La minimisation du gaspillage des ressources et l’émergence d’une économie circulaire créatrice de valeur pour l’ensemble de la communauté.

La mise en œuvre d’une démarche de RSE doit être un exercice adapté à la situation et à la taille de l’entreprise.

  • Les entreprises faisant preuve d'une gestion transparente et accordant de l’importance à la fois à leur performance financière et extra-financière favorisent leur pérennité et contribuent à une société plus durable. Pour être rentables, compétitives et affirmer leur leadership, elles mettent l’accent sur les enjeux les plus significatifs de leur secteur et de leur entreprise ;
  • Les entreprises prospères et durables privilégient un mode de gestion qui tienne compte de l’ensemble du cycle de vie, incluant un design des produits, services et procédés soucieux de l’environnement, un mode d’approvisionnement responsable qui intègre des critères environnementaux et sociaux et la valorisation des matières résiduelles et biens en fin de vie.

Le CPEQ s’engage à :

  • Intégrer la RSE dans ses activités ;
  • Encourager les initiatives de toutes les instances gouvernementales ;
  • Faire la promotion de la valeur de stratégies d’affaires durables intégrant la RSE, de la reddition de compte extra-financière et du partage des meilleures pratiques auprès de ses membres ;
  • Faire la promotion de l’engagement envers la RSE des entreprises québécoises auprès des investisseurs et contribuer à faire connaître les avantages de l’économie d’ici – incluant notre électricité à 99 % renouvelable ; • Encourager les initiatives prises par le gouvernement du Québec afin d'accroître la visibilité de la RSE et de promouvoir la diffusion des bonnes pratiques ;
  • Encourager les initiatives de dialogue entre les secteurs privé et public afin de favoriser un développement socio-économique durable au Québec et une compétitivité accrue des entreprises québécoises dans le contexte mondial de l’émergence d’une économie à faible empreinte en carbone ;
  • Créer des ateliers d’échanges et de développement de stratégies novatrices en matière de RSE entre les entreprises, en y incluant, selon les circonstances, leurs parties prenantes ;
  • Collaborer et partager les meilleures pratiques en RSE avec des organismes à l'extérieur du Québec ;
  • Aider les entreprises québécoises qui embrassent le développement durable à mieux comprendre leurs avantages compétitifs et appuyer leurs efforts pour se faire valoir auprès des clients et investisseurs, au niveau local, national et international.